Roc'ettes VS Sharkiras

Avant de commencer le débriefing des matches, un grand merci aux mecs qui sont venus jouer avec nous !!!!!!

MARDI 16 OCTOBRE 2012 20H30 (Houilles)
Présents:
9 Sharkiras
6 sharks

ROC'ETTES vs SHARKIRAS
ou

C’est loin Houilles, mais ça vaut le coup !
2 matches de 2 fois 15 minutes.
On se répartit en 2 équipes de manière à faire une série de 2 matches sur des moitiés de terrain.
Bilan : 4 matches (2 par équipe) – 3 victoires

Blessées : Laetitia, cheville. Maguelone, orteil.
Terrain : comme on les aime !

Nette amélioration du jeu depuis la dernière fois, écart moins flagrant malgré notre fatigue due au sous nombre de joueurs . Nous étions là, nous leur avons fait peur ! Après quelques glissades, nous nous sommes faufilées dans la défense et nous avons marqué à plusieurs reprises.
BRAVO les filles pour ce super esprit, et ce jeu d’équipe.

Les + à noter :

  • Jeu dynamique
  • Volontaire
  • Peu de pertes de ballon
  • Bon replacement

  • Les - à améliorer :

  • On se focalise trop sur le ballon pas assez sur le jeu
  • On divague trop à droite à gauche
  • Pas assez de discussion entre nous
  • Manque de rapidité pour la remise en jeu

  • Le mot de John-John :

  • Superbe soirée.
  • Habitués à jouer sur du synthétique, nous avons vite retrouvé les joies de courir sur une vraie pelouse.
  • Aidées par les quelques garçons les filles ont été intraitables en défense et efficaces en attaque.
  • Rarement mises en difficultés, le placement est resté bon tout le long de la rencontre.
  • Kamaté ya pu kamaté, des filles partout, les yeux des sharks brillaient...
  • Individuellement, reste à travailler la condition physique qui n’est pas la même pour toutes les joueuses...
  • Rarement on voit la relayeuse partir avec la balle, elle se contente de faire une passe. Ce qui ne crée pas de surnombre.
  • Attention aux contacts un peu musclés, Laetitia et Mag repartent blessées de Houilles. J’espère qu’elles vont vite récupérer.
  • Si notre dernière rencontre avait suscité quelques discussions sur l’équité quant au nombre de garçons sur le terrain, cette fois-ci, on est certain que les Sharkiras peuvent faire front quelque soit le nombre de garçons en face. Indestructibles, parfaitement, Indestructibles !

  • Fin du mot de John-John

    Et on n'oublie pas, nous sommes indestructibles !


    Merci aux roc’ettes.
    Match retour à planifier.
    On les invitera au tournoi touché


    www.sharks-dassault.fr