Cougaramels VS Sharks

VENDREDI 8 NOVEMBRE 2013 20H30 STADE SYNTHETIQUE (Ile de Puteaux)
5ème match de la saison en 2 mi-temps de 30 minutes
19 joueurs présents.
2 coaches dont 1 qui a joué.

COUGARAMELS20 - 30SHARKS DASSAULT

Temps venteux, beau terrain synthétique.
Arbitrage assuré par Andréa, l’italien putéolien (vu le vent, il fallait au moins ça...).
Blessés : presque pas… des côtelettes, des doigts,...

Un nouveau déplacement, mais point de périph et de bouchons pour la plupart des Sharks… on en trouve toujours 1 ou 2 qui se tentent à faire de grands détours (pour le bien de l’équipe !).
On arrive presque tous dans les temps ! (ce commentaire risque de servir assez souvent)

On fait un bon échauffement.
On part sur les règles folklos habituelles et sur 2 mi-temps de 30 minutes.

Ce match s’annonce bien particulier.
Un des joueurs des Cougaramels, a perdu sa fille de 16 ans dans un accident la semaine passée.
Nous nous réunissons autour de lui, les 2 équipes soudées pour lui montrer notre soutien et nous marquons une minute de silence lourde d’émotion.

Difficile de se dire qu’il faut jouer maintenant. Mais les Cougaramels, vont vite nous mettre dans le bain.
Ils commencent pourtant le match bien difficilement en encaissant bien vite 3 essais.
2 essais sur des actions personnelles et un essai sur un ballon bien joué petit coté et des passes bien maitrisées malgré le vent.

Puis les voilà dans le match, plus agressifs, plus appliqués et perdant moins de ballons.
Nous prenons 2 essais avant d’en inscrire un 4ème juste avant la mi-temps.
Nous menons de 2 essais mais nous nous doutons bien que maintenant que les Cougaramels sont dans le match et qu’ils vont bénéficier du vent, la seconde mi-temps s’annonce bien difficile.

La seconde mi-temps est effectivement bien délicate. Les fondamentals sont respectés mais le vent ne nous permet pas de sortir de notre camp et de nous extraire de la pression adverse.
Une bonne défense nous permet tout de même de ralentir les ardeurs de nos adversaires.
Nous subissons un temps et prenons un essai, mais nous finissons plus fort et 2 essais viennent alourdir le score. 6 à 3.
Notre dernier essai (le plus beau et le plus abouti) est marqué après une très belle attaque des ¾ avec des passes justes, des courses tranchantes et du soutien permettant de faire vivre le ballon jusque dans l’en but adverse.
La fin du match est sifflée sur un essai adverse après que le plaqué ait rampé sur plus d’un mètre avant de passer la ligne.

Peu importe, l’important est ailleurs. Les 2 équipes se sont livrées à fond (parfois même trop…) afin de rendre hommage à ce petit ange qui a quitté bien trop tôt les siens.
De l’émotion, de la camaraderie, de la solidarité, du jeu, du combat,… un beau match.

On se boit comme d’hab une petite bière dans les vestiaires avant d’en boire une autre dans le club house.
On finit la soirée dans la pizzeria de l’autre coté du pont.
Nos adversaires nous donnent rdv pour le match retour.

L’action du match

Une mêlée à 10 mètres de leur ligne avec un super petit côté joué de mains de maître par notre demi de mêlée titulaire, une combinaison longuement travaillée sûrement où après un signal discret (bon c’est sûr il y avait du vent et forcément ça porte…) il envoie Philippe, converti à l’aile, à la boucherie du quartier (2 3ème lignes + le demi de mêlée + l’arrière)...... On dit merci qui ????

L’action du coach

Pénalité pour nous sur la ligne médiane. Le coach, entré en position de demi de mêlé, s’apprête à trouver une pénal-touche lorsque il est appelé par les gros pour la jouer à la main. Il procède ainsi rapidement à la mise en jeu, mais ne voyant pas les gros se porter à sa hauteur (certaines mauvaises langues diront qu’il ne s’est pas tourné vers eux pour les chercher), il tape pour trouver une touche (perdant de ce fait le bénéfice de celle-ci vu que le coup de pied n’a pas été donné directement sur la pénalité).
Les conditions climatiques exécrables (pluie rendant le ballon glissant et fort vent) et la fatigue ayant de plus comme effet de réduire (voir rendre négatif) le gain de terrain donné par le coup de pied, un de nos fameux fondamentals qui est de ne pas gâcher des belles munitions a été bafoué (et joliment :)).

Points positifs

  • On n'a rien lâché et on a fini fort.
  • Il y avait du monde malgré un week-end de 3 jours en perspective.
  • On ne s'est pas échappé.

  • Points négatifs

  • On ne plaque pas aux jambes préférant bien souvent prendre haut et tenter d'arracher le ballon.
    Ca ne marche que très rarement et quand ça ne marche pas, on se fait trouer
  • On a encore tendance à aller trop loin et se couper du soutien.
  • On a du mal à sécuriser nos ballons dans les rucks face à des adversaires rrrrrrrrrrrugueux.

  • Planning :

  • Mardi 12 Novembre : Tournoi rugby à 5 à Houilles (Sharkiras)
  • 21 Novembre : Sharks vs Colts à la Fosse Renaut
  • 5 Décembre : Sharks vs Cap Gémini à la Fosse Renaut
  • 16 Janvier : Sharks vs Décapsuleurs à la Fosse Renaut


  • www.sharks-dassault.fr